Observer
Un ciel rempli d’oiseaux sur le col de l’Organbidexka !

Saviez-vous qu’on peut observer 4 espèces de vautours en France ?

 

Et 3 des ces espèces sont visibles sur le Col de l’Organbidexka ! A l’occasion de leur migration postnuptiale, la LPO Aquitaine a commencé à les observer depuis quinze jours et le premier bilan de cette étude est très bon.

 

Ce sont en effet près de 9 000 milans noirs qui ont pu être observés jusqu’à maintenant: des cortèges de plus de 200 individus ou encore des oiseaux juvéniles. Un spectacle grandiose.

 

En plus de ces milans, plusieurs espèces de rapaces locales ont fait leur apparition pour cette première quinzaine d’observation: gypaètes barbus, vautours percnoptères ou encore circaètes Jean-le-Blanc. 

Et ce n’est pas tout: de nombreux rapaces erratiques comme le vautour moine, le faucon d’Eléonore ou l’Aigle de Bonelli étaient aussi de la partie.

 

De nouvelles espèces sont attendues dans les prochains jours, en témoigne les récentes apparition de cigognes noires ces derniers-jours.

 

milan noir, gypaète barbu, cigognes noires

 

Venez observer ces espèces !

 

La LPO Aquitaine propose donc à des observateurs comme vous (majeurs !), de se rendre à leur convenance sur le site jusqu’au 15 novembre 2020, et d’apprendre à reconnaître, compter et saisir les données, comme un vrai ornithologue.

 

Que vous soyez débutant ou expert, disposiez de seulement quelques heures ou plusieurs jours (logement possible sur place),  rejoignez la LPO et venez découvrir ces magnifiques oiseaux.

 

Retrouvez toutes les informations sur la fiche de l’activité en cliquant ici.

 

 

Autres actualités récentes
La 14e édition du Jour de la Nuit se déroulera le samedi 15 octobre 2022. le Jour de la Nuit est une grande manifestation nationale de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité noctu...
Posté le 08/07/2022
La liste rouge des espèces menacées en France est formelle, certaines chauves-souris sont dans une situation de fort déclin, voire en danger en Métropole. Comment mieux protéger ce fascinant petit mammifère, souvent inju...
Posté le 29/06/2022

Newsletter

Inscrivez-vous
dès maintenant :